Le pastoralisme demeure un des pôles essentiels de l’activité : le premier dimanche de Juin, la vallée se réveille encore dans la rumeur nocturne de troupeaux d’ovins et de bovins qu’une force invincible appelle vers les estives ; et cette période de transhumance permet aux éleveurs, véritables jardiniers de la montagne, de se consacrer aux récoltes de foin.